FR
EN
ENTRETIEN  
Colisée et le succès de la vaccination
Trois questions au Dr Paul-Emile Haÿ,
directeur médical et qualité Colisée France

Pour poussive qu’elle ait été au démarrage en France, la vaccination bat son plein aujourd’hui. La priorité donnée aux EHPAD a permis qu’une grande majorité des résidents et du personnel soit vaccinée. Une réussite qui a demandé une volonté sans faille et un travail d’organisation considérable. Retour sur cette opération avec le Dr Paul-Emile Haÿ.

Quel était l’objectif vaccinal du groupe et où en êtes-vous aujourd’hui ?

L’objectif était d’arriver à 100% de résidents et de salariés vaccinés. C’est la meilleure façon d’être tous protégés puisqu’il existe une incertitude scientifique sur le taux de vaccination permettant d’atteindre l’immunité collective. Le maître mot a donc été la force de conviction afin d’obtenir le consentement des personnes, en considérant qu’un refus n’est jamais définitif. L’incitation vient aussi par l’exemple : tout le comité de direction et l’ensemble des managers se sont fait vacciner dès que les doses ont été disponibles pour leur tranche d’âge. Aujourd’hui, 62% des salariés tous métiers confondus sont vaccinés. En comptant ceux qui ont contracté la maladie, on est à plus des deux tiers de nos salariés qui sont immunisés. Quant aux résidents, ils sont désormais 88,4% à être vaccinés, dont 81% qui ont reçu deux doses. Là encore, en comptant ceux qui ont eu la covid, le taux d’immunité est 95,4%. Nous n’avons pas encore réussi à convaincre les 5% restant de se faire vacciner mais nous continuons à y travailler.

Comment s’est organisée cette vaccination ?

Nous avons été approchés par les autorités ministérielles en décembre. La méthodologie n’était pas encore éprouvée à ce moment-là. Elle l’a été en janvier suite à des allers et retours avec les ARS, quand sont arrivées les premières livraisons. Depuis, les livraisons ont eu lieu toutes les trois semaines. Nous avons reçu ainsi cinq livraisons. L’approvisionnement a été correctement effectué du fait de la priorité donnée aux EHPAD, même si dans des cas précis, les choses ont été compliquées et que nous avons subi des décalages de livraison pour des établissements touchés par une épidémie. Il a donc fallu faire preuve parfois de beaucoup de volontarisme pour recevoir ces livraisons. Aujourd’hui, l’approvisionnement continue via les centres de vaccination. La vaccination, elle, a toujours lieu dans nos murs. Chaque livraison de doses est suivie d’une grosse journée vaccinale. Ce sont les équipes des EHPAD qui s’en chargent : médecin coordonnateur, IDEC, infirmiers, aidés également quand cela est possible et nécessaire par des médecins et infirmiers libéraux qui viennent prêter main forte.

Est-on en train de revenir à « la vie normale » en EHPAD ?

Afin de protéger tout le monde, les non-vaccinés sont testés chaque semaine. Très peu de salariés sont positifs aujourd’hui, de l’ordre de 1 pour 1000. Pourquoi ? Parce qu’ils travaillent dans un lieu protégé où la majorité des personnes est vaccinée et où le virus circule moins. De la même façon, très peu de résidents sont positifs alors qu’ils sont testés dès qu’il y a un cas covid. Depuis plusieurs semaines, nous constatons que le nombre de cas et de décès ont très fortement diminué. Nous n’avons par exemple plus que 4 résidents Covid+ à date en France. Pour autant, nous restons vigilants. Si le protocole sanitaire a été allégé, il comprend toujours des dispositions importantes. Une personne entrante en provenance d’un hôpital est isolée 7 jours, sauf si elle est vaccinée. Puis elle est testée avant la levée de son isolement. Les visites sont de nouveau possibles sans rendez-vous mais avec tests antigéniques à l’entrée, avec résultat en 10 minutes, pour les non-vaccinés. Les sorties en famille sont autorisées également mais avec certaines règles : un résident non-vacciné revenant de sortie ne pourra pas participer à des activités collectives pendant 7 jours. Il sera ensuite testé à J+4 et J+7. La restauration a repris dans une majorité d’établissements avec demi-jauge, placement en quinconce et en évitant de mettre ensemble des personnes non-vaccinées. La vie sociale reprend donc mais en la paramétrant différemment. Nous sortons bien de cette crise, en allant vers une « nouvelle normalité » dans nos EHPAD, comme dans la société.

À LIRE AUSSI  
> Relever le défi du vieillissement à venir en Europe

> Méthode Montessori : pour les personnes âgées aussi !

> La RSE en action : réduire l’empreinte carbone

Suivez - nous
 
À propos du Groupe Colisée
Avec plus de 16 000 collaborateurs, Colisée, acteur de référence européen, développe son expertise au service de l’accompagnement et des soins aux personnes âgées. Son réseau en France, Belgique, Espagne, Italie et Chine accueille plus de 25 000 résidents et patients en Etablissements Médicalisés et Résidences avec services. Colisée développe également des services à domicile. Il a pour actionnaires principaux EQT et CDPQ.
  Mentions légales
Tous les contenus du site http://www.groupecolisee.com sont couverts par le droit d’auteur. Toute reprise, partielle ou totale, est soumise à l’accord de l’auteur en vertu de l’article L.122-4 du Code de la Propriété Intellectuelle. Après avoir obtenu cet accord, la reproduction des pages de ce site est autorisée à condition d’en mentionner la source et d’en fournir les liens correspondants. Toute autre reproduction ou utilisation à des fins commerciales de ces documents ne peuvent avoir lieu sans l’autorisation écrite expresse de l’auteur.